La Lettre du Vignoble Le Printemps 2020 en période de confinement

Nous avons conscience – et vous devez avoir conscience - que le confinement est différemment vécu en milieu urbain et dans le vignoble d’Occitanie.
La nature de notre entreprise familiale, l’esprit paysan, l’espace rural, l’habitat plus dispersé, les déplacements en voitures individuelles entrainent bien une gestion différente.

- une organisation de circonstance a été discutée et décidée avec les équipes, et cela fonctionne dans un équilibre entre travail à domicile et en entreprise.
- notre activité est globalement satisfaisante. Il n’y pas de retard majeur sur les mises en bouteilles malgré un allègement des cadences.
- notre gamme permanente est alimentée,
- les commandes spécifiques sont fabriquées avec un soin toujours attentionné, pour ceux d’entre vous qui sont des clients majeurs.
- le laboratoire Dubernet (analyse des vins), le service Qualité des Domaines Auriol sont en activité.

Nous avons bien traversé un état de sidération à voir l’ampleur et la nature de l’impact du virus. Nous avons su le dépasser, avec nos équipes, grâce au bon sens paysan, à l’esprit de responsabilité et à la logique pragmatique qui prime chez nous.
Nous avons maintenant le regard projeté après mai/juin, pour la reprise sereine et contrôlée des activités et apporter un service réactif.

Nous effectuons, cette semaine, les premières observations dans le vignoble.
Nous avons une bonne alimentation en eau, et surtout les températures actuelles sont excellentes pour un réveil optimal de la vigne.

- les vendanges sont mécanisées à plus de 80%, les conducteurs des machines travaillent seul, sans risque coté virus.
- les autres corps de métier : tractoristes, vendangeurs, ouvriers de chai, maitre de chai, sont invités à réfléchir aux protocoles antivirus. Les consignes seront établies à l’issue des discussions communes et applicables à tous.
- au Château Cicéron, les gîtes, chambres d’hôtes et salle de séminaires sont en sommeil, mais la communauté portugaise Louisa et Admar, Eva et moi-même veillons à tout préparer pour la réouverture, et c’est un bonheur !
- au siège de Gaujac, les gels, masques et règles de vie collectives sont prêtes pour le retour des équipes le 11 Mai.

A vous tous,
le meilleur !
accrochez-vous, traversons nos douleurs et nos pertes avec pragmatisme et raison, le regard tourné vers l’avenir. Gardons surtout la mémoire de ce moment « plus jamais ça »
 
Avec nos salutations vigneronnes, 

Jordi Salvagnac & Claude Vialade